8 erreurs à ne pas faire achetez au Brésil-acheter-au-Bresil

8 erreurs à ne pas faire quand vous achetez au Brésil

Acheter un bien immobilier au Brésil est une opération complexe pour un francophone ou un étranger. Souvent, les acheteurs méconnaissent ou sous-estiment certains éléments. Alors, quelles sont les principales erreurs à ne pas faire quand vous achetez au Brésil et comment les éviter ?

8 erreurs à ne pas faire quand vous achetez au Brésil et leurs solutions

 

1. Première erreur : vouloir se débrouiller tout seul

Le processus d’acquisition d’un bien au Brésil est différent des pays européens ou nord-américains. Vouloir tout faire seul engendrera pour vous au final plus de frais, plus de temps et plus de soucis …

La solution : faire appel à un professionnel, un conseiller francophone qui s’occupera pour vous de toutes les démarches d’acquisition depuis la recherche du bien jusqu’à la signature de le vente et même l’entretien de votre bien. Il vous évitera aussi de faire les erreurs suivantes !

 

2. Seconde erreur : ne pas faire sa meilleure offre

Essayer d’obtenir un rabais trop important dans un marché concurrentiel (ce qui devient le cas aujourd’hui au Brésil) peut s’avérer être une grave erreur. Vous risquez de perdre la villa de vos rêves pour ne pas avoir fait une offre assez forte !

La solution : négociez 5% à 8% à la baisse dans certains cas si le logement est trop cher par rapport au prix du marché, sinon acceptez le prix demandé avec au maximum 2% ou 3% de remise.

 

3. Troisième erreur : attendre trop longtemps pour faire une offre

L’impulsion achat d’un logement est risqué, mais l’opposé aussi, faire attendre trop longtemps avant de se décider.

La solution : une fois que vous avez déterminez la localisation que vous souhaitez, le type de logement que vous voulez, et votre gamme de prix, faites immédiatement votre offre.

 

4. Quatrième erreur : ne pas avoir d’accord bancaire préalable pour le prêt hypothécaire

Souvent les acheteurs « mettent la charrue avant les boeufs » et vont voir une banque après avoir sélectionné leur logement à acheter. Le banquier pourrait ne pas vous suivre, ou pourrait vous retarder en demandant un délai pour étudier votre dossier ou d’autres pièces justificatives. Et n’oubliez pas que beaucoup de banques françaises, belges, suisses ou canadiennes n’accepteront pas une hypothèque à l’étranger !

La solution : avant toute recherche, obtenez l’accord préalable d’une banque qui acceptera un prêt hypothécaire pour une acquisition au Brésil. Vous aurez ainsi un avantage supplémentaire auprès du vendeur qui prendra encore plus au sérieux votre proposition.

 

5. Cinquième erreur : ne pas être préparé pour une guerre d’enchères

Le marché immobilier brésilien connaît aujourd’hui une guerre d’enchères surtout pour des villas avec jardin et piscine. Ne pas y être préparé, c’est sans doute perdre le logement que vous avez choisi !

La solution : définissez votre budget maximum pour laisser la place à une surenchère possible. Votre proposition doit se situer de 5 à 10% sous ce budget, ce qui veut dire que vous devez rechercher des biens pour une valeur 5 à 10% inférieure à ce budget maximum.

 

6. Sixième erreur : critiquer ou dénigrer le bien devant le vendeur

Spécialité surtout française, la critique ! Le Brésilien est fier et sentimental, alors critiquer son logement ou demander un rabais important en pointant du doigt  certains défauts ne facilitera certainement pas la vente de son bien pour vous.

La solution : soyez souriant et poli avec le vendeur brésilien, et vous verrez que vous pourrez obtenir beaucoup plus que vous ne le pensez !

 

7. Septième erreur : vouloir demander l’avis de tout le monde

Avant d’acheter, vous voulez demander l’avis de vos enfants, vos parents, vos frères et soeurs, et pourquoi pas vos amis ! N’oubliez pas que cela prend du temps et que les avis varient largement d’un personne à une autre. Au Brésil, ce sera compliqué car ils ne seront pas là, alors vous ferez des visites en vidéo et vous allez perdre beaucoup de temps.

La solution : vous allez vivre dans ce logement, c’est à vous de décider

 

8. Huitième erreur : ne pas apprendre de ses erreurs

Avant de trouver votre logement, vous essuierez certainement des refus principalement pour les raisons énoncées ci-dessus. Vous pourrez alors accuser les uns ou les autres, le vendeur, l’agence, votre banquier, etc.

La solution : apprenez des échecs de ces transactions et ne répétez pas les mêmes erreurs !

 

Bonne chance

.

8 erreurs à ne pas faire quand vous achetez au Brésil

.

8 erreurs à na pas faire quand vous achetez au Brésil achat au Brésil acheter immobilier au Bresil

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous

Source : © acheteraubresil.com – Janvier 2021 – 8 erreurs à ne pas faire quand vous achetez au Brésil

——————-

Acheter au Brésil au meilleur prix

en toute tranquillité et en toute sécurité.

Faites appel à un conseiller immobilier francophone.

Nous avons plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières au Brésil. Nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires. Depuis la recherche d’un bien immobilier jusqu’aux services offerts après son acquisition. En passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez un mail à brasilimmo@yahoo.com 

ou remplissez le formulaire ci-dessous.

___________________________________

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *